Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cela pourra paraître hautement cynique mais on ne peut que se féliciter de ce qui se passe au large des côtes de Louisiane et de Floride. Cette tragique marée noire qui touche les Etats-Unis qui partagent sa responsabilité avec BP aura au moins le mérite de réveiller l'opinion dans ce pays. En effet, le même évènement en Afrique ou en Asie ne provoquerait pas une seule ligne et encore moins une seule larme dans toute la presse étatsunienne. Or ce qui se passe depuis au moins deux décennies dans le delta du Niger dans l'Etat le plus peuplé d'Afrique, le Nigeria, ne semble intéresser qu'une toute petite partie des médias européens, notamment Le Monde Diplomatique ("Au Nigeria, le pétrole de la colère", avril 2006) et The Guardian (Courrier International : "Les marées noires oubliées du delta du Niger", juin 2010).

Le delta du Niger qui représente la plus grande réserve de pétrole d'Afrique a attiré la convoitise de tous les grands groupes pétroliers. Si cet Etat et ses autorités profitent de la manne pétrolière, en revanche dans le delta c'est le marasme. L'environnement est gravement touché ainsi que les populations appartenant à de nombreux groupes ethniques, victimes de nombreuses maladies. Et la mangrove ? Elle présente quelques uns des plus beaux faciès de dégradation que l'on puisse observer dans le monde comme vous pourrez le voir sur ces images satellitales  de novembre 2009 fournies par Google Earth. Elles ont été réalisées dans l'Etat de Delta à l'est de Warri, une ville de plus d'un demi-million d'habitants (carte).

 

A lire aussi :

Maîtrise de Romain Paillat sur Total au Nigeria

Dawodu : Shell Genocide

FAO : la pollution des eaux au Nigeria

 

NIGERIA Warri GE 15 2009 1000m

Image de 2009, L = 4 km

NIGERIA Warri GE 17 2009 1000m

Image de 2009, L = 4 km

NIGERIA Warri GE 13 2009 1250m

Image de 2009, L = 5 km

Tag(s) : #Sujets de réflexion

Partager cet article

Repost 0