Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

On parle de kjokkenmodding (mot d'origine danoise) pour désigner des amas de déchets de cuisine, essentiellement de tests de mollusques résultant de leur consommation pendant de longues périodes. Peuvent y être associés des silex, des perles, des poteries ou de tessons, voire des ossements humains. Dans les mangroves des littoraux de l'Amazonie brésilienne, on parle de sambaqui. Les plus hauts peuvent dépasser 3 à 4 mètres.

Les rivages en bordure des mangroves sont des lieux privilégiés pour les kjokkenmoddings. Ce furent dans le passé des sites pour des campements ou des établissements permanents de pêcheurs. La photo que l'on peut voir ci-dessous est prise à l'île de la Gonave en République d'Haïti. Il s'agit d'accumulations de lambis (Strombus gigas L.) à proximité de Rhizophora même s'il n'existe aucun lien entre les deux. Le lien est plus évident lorsqu'il s'agit d'huîtres de palétuviers ou de Terebralia palustris à Madagascar ou en Nouvelle-Calédonie.

HAITI JML gonave1981 04R


Tag(s) : #Définitions

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :