Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le delta du Mississipi est l'aboutissement du plus grand fleuve d'Amérique du Nord dans le Golfe du Mexique. Ce delta estimé à 75 000 km2 de surface, est remarquable par sa morphologie : c'est un delta digité, en "patte d'oiseau". La dominante fluviale y prime sur les houles et les marées (classification de W.E. Galloway). La sédimentation forme des digitations creuses dans lesquelles on observe transversalement un chenal découlement bordé par des bourrelets de berges eux-mêmes flanqués de larges banquettes sédimentaires. Cet ensemble est colonisé par la mangrove. Les bayous ne sont visibles que loin en amont, le long de l'Atchafalaya et de ses affluents.

 

La mangrove du delta est formée par Avicennia germinans, Rhizophora mangle, Laguncularia racemosa et Conocarpus erectus. Il s'agit principalement de peuplements bas que l'on ne peut qualifier de forêts mais plutôt de fruticées ou de fourrés. Derrière la prairie saumâtre à Cladium jamaicense ou cladaie est ponctuée de cheniers.

 

La sensibilité au hydrocarbures de ces marais maritimes à mangrove est très forte comme plusieurs publications l'ont déjà montré. L'avifaune, abondante est particulièrement menacée.

 

USA Mississipi GE11 2007 800m

Digitations couvertes de mangrove à Pass à Loutre (Image Google Earth, 2007, L = 3,2 km)

 

USA Mississipi GE16 2007 400m

Secteur de mangrove pionnière en cercles au nord de Gran Pass ((Image Google Earth, 2007, L = 1600 m).

 

USA Mississipi GE19 2009 500mLaplace

Plus que la pollution, le principal ennemi de la végétation forestière du delta est l'urbanisation, ici à Laplace (Image Google Earth, 2007, L = 1600 m). 

Tag(s) : #Lieux

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :