Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La mangrove de Lovokampy s'étend juste au sud de l'embouchure de l'Onilahy (23°35' lat. S) sur 90 hectares. Elle est marquée par la prédominance d'Avicennia marina. On observe également Ceriops tagal, également bien adapté aux fortes salinités.  Ces deux espèces sont pourtant exploitées par les villageois. Bruguiera, Rhizophora, Lumnitzera et Xylocarpus sont plus rares et se regénèrent mal. La taille moyenne d'Avicennia est d'environ 4 mètres, ce qui est mieux que pour les autres espèces.

  La plantation de 2750 jeunes pousses de palétuviers de trois genres Avicennia, Bruguiera et Ceriops est envisagée par l'association Tamia.

 

On lira avec profit l'excellente étude de :

Woods-Ballard, A.J., Rix, C.E., & Fanning, E. (dir.), 2005.- Mangrove biodiversity survey south of the Onilahy River: Lavadanora, Lovokampy and Mangoro systems. Londres, Frontier-Madagascar, Université de Toliara, Environmental Research Report 9, 45 p.

 

MAD-Lovokampy 2009juin GE200m

Le marais de Lovokampy (Image Google Earth, 2009, L = 800 m)

MAD-Lovokampy 2009juin GE100m

Détail (Image Google Earth, 2009, L = 400 m)

MAD-Lovokampy 2009juin GE100m-village

Le village de Lovokampy (Image Google Earth, 2009, L = 400 m)

Tag(s) : #Madagascar

Partager cet article

Repost 0