Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les mangroves du delta du Niger couvrent environ 500 000 hectares soit 5/8 de la superficie des mangroves nigériannes. Bien approvisionnées en eau douce par le fleuve, soumises à un climat équatorial dont les précipitations sont assez bien bien réparties sur toute l'année (deux mois secs en décembre et janvier, un maximum de septembre : 350 mm), elles sont également bien protégées des grandes houles par la demi-ceinture d'épais cordons littoraux qui limite le delta côté golfe du Biafra. Les menaces principales sont liées à l'exploitation pétrolière et à l'urbanisation.

 

La flore de ces mangroves est en tous point voisine de celle des autres mangroves du golfe de Guinée : 3 espèces de Rhizophora, Avicennia germinans, Laguncularia racemosa, Conocarpus erectus, Drepanocarpus lunatus.

 

Il existe de nombreuses similitudes dans la physionomie des mangroves du delta et celle des mangroves de l'estuaire du Gabon, à commencer par l'existence de tannes de faibles étendues dans quelques rares secteurs. L'opposition entre des réseaux de chenaux méandriforme en "pièces de puzzle" et des réseaux dendritiques dans des parties très anciennes et stables du delta est un autre point de convergence.

 

NIGERIA Warri GE 14 2009 1250m

Un résumé des mangroves du delta du Niger : deux types de réseaux de chenaux, présence exceptionnelle d'un tanne, vastes étendues de petits Rhizophora dispersés (image Google Earth, L = 6 km)

Tag(s) : #Lieux

Partager cet article

Repost 0