Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

04°44'N, 100°35'E

Cultiver la mangrove pour produire du bois et du charbon de bois, tout en assurant la protection de l'écosystème, voilà ce que l'on sait faire en Malaysia depuis plus d'un siècle. Ce sont les Britanniques qui en 1902 créèrent ce domaine de 40 000 hectares dans lequel la mangrove s'épanouit à la faveur d'un climat équatorial. Peu à peu les techniques de foresterie appliquées à la mangrove ont été mises au point. Les rotations sont de trente ans. Les espèces cultivées sont Rhizophora mucronata, R. apiculata, Bruguiera parviflora, B. cylindrica. On produit des poteaux et depuis 1930 un excellent charbon de bois exporté au Japon.

Les visiteurs peuvent y observer 156 espèces d'oiseaux, la panthère Felis bengalensis, le macaque à longue queue, etc. Grâce à l'abondance de juvéniles de crevettes et de poissons, la mangrove de Matang permet le maintien d'une prospère activité halieutique.

A lire :

Lebigre, J.M., 1998.- Restauration de mangroves et plantation de palétuviers : contraintes et aléas. In : MAINET, G. (ed) - Iles et littoraux tropicaux - VIIe Journées de Géographie tropicale (Colloque de Brest - 11-12-13 septembre 1997). Nantes Ouest éditions Presse Académique, Tome 2 : Sociétés et espaces littoraux et insulaires dans les pays tropicaux : 371-380.

 

MALAY Matang 2006 GE294

Imagerie satellitale Google earth 2006

 

MALAY Matang 2006 GE200 0444N,10035E

Imagerie satellitale Google earth 2006

 

MALAY Matang 2006 GE278

Imagerie satellitale Google earth 2006

 

MALAY Matang 2006 GE85

Kompong - Imagerie satellitale Google earth 2006

Tag(s) : #Sujets de réflexion

Partager cet article

Repost 0