Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En Nouvelle-Calédonie, Pluchea odorata var. odorata (L.) Cassini (famille des Asteraceae) doit être considérée comme une des rares invasives des marais à mangrove. C'est une plante halophile facultative, herbacée pérenne ou annuelle d'environ un à deux mètres de haut. Son aire d'origine couvre une partie des littoraux étasuniens, les littoraux d'Amérique centrale, du Mexique  et des Antilles. On l'observe également dans des marais d'eau douce continentaux de cette région du monde. En Californie, on la nomme Salt Marsh Fleabane ce qui est significatif.
Son caractère ornemental et la facilité qu'il y a à cultiver Pluchea odorata ont contribué à sa diffusion. Elle a été introduite il y a plusieurs décennies à Hawaii et dans de nombreuses îles du Pacifique, notamment en Nouvelle-calédonie. A Fidji, elle est considérée comme invasive. Cette plante se développe aujourd'hui en Nouvelle-Calédonie à la limite des tannes et des franges internes en voie de dessalement. On la trouve généralement en association avec Lumnitzera, Avicennia, Acrostichum et même Rhizophora.
A  Hawaii, on a entrepris depuis plusieurs décennies un contrôle grâce à Acinia picturata (Diptera: Tephritidae).


Références :
Munzinger, J. & Lebigre, J.M., 2006.- The flora of the new-caledonian mangrove swamps. In : Payri, C. & Richer de Forges, B. (dir.), Compendium of marine species from New Caledonia. IRD, Centre de Nouméa, Documents scientifiques et techniques, II7, Volume special : 61-65 / 391 p. + pl. ph. 5/1 et 5/2.

Tontouta JML août2006 114'

Dans le delta de la Tontouta, à côté de Lumnitzera


Tontouta JML août2006 132
Dans le delta de la Tontouta, à côté d'Acrostichum aureum

 

Première publication : 3 mars 2010

Tag(s) : #Flore et faune

Partager cet article

Repost 0